Aller au contenu principal

Références

Vivre dehors ou presque.

deel-op-sociale-media

Brigitte et Robert ont fait de l'extérieur un espace de vie. Le café du matin, la sieste de l'après-midi, les apéros anticipés ou tardifs entre amis, voire tout simplement une séance télé en amoureux ; autant de moments qu'ils passent sous leur  store de terrasse Haro l. L'air est plus sain à l'extérieur. Dehors, on se détend. Et dehors, c’est un peu comme si c'était les vacances.

Brigitte et Robert sont des bons vivants et des amoureux de la nature. Ils habitent à la campagne. Rien ne vient perturber l’horizon et la qualité de l'air est meilleure qu’en ville et en banlieue. C’est cette pureté de l'air que le couple apprécie. Surtout Brigitte. Gérante de station-service, elle n’aspire qu’à une chose le soir venu : faire le plein ... d’oxygène. Les gens devraient prendre plus de temps pour se détendre. Et pour profiter simplement du grand air. Brigitte et Robert ne s’en privent pas. Il n’est pas rare qu’ils aillent faire leur jogging dans les bois, parfois même avant de commencer leur journée de travail. Pour les vacances, ils privilégient les destinations nature et les balades. Bientôt, ils voyageront même en camping-car.

 

C’est important de changer d'air.

Selon eux, les gens ne le feraient pas assez. Lâcher prise. Prendre le temps de ne rien faire, ou tout simplement faire des choses avant d’être vieux. Leur solution Vivre dehors Harol fait écho à cette philosophie de vie. Pendant leur projet de construction, quand a germé l’idée d’installer une pièce à vivre dehors, personne ne savait par où commencer. En tout cas pas en respectant les exigences très précises de Brigitte et Robert. Sept ans plus tard, l'idée refait surface et c’est Harol qui apporte la solution.

 

Tout est fait sur mesure.

Adapté aux desiderata d’un couple qui a sa manière de concevoir la vie au grand air. Dehors, un écran plat est fixé au mur. Désormais, c’est ici que Brigitte et Robert regardent la télé. Il y a aussi un foyer design. Traîner ici « à la fraîche » est devenu la règle plutôt que l'exception. Il y a un beau salon de jardin, qui ne transite plus du garage à la terrasse et inversement en fonction des caprices de la météo. ECitons encore l’éclairage LED intégré dont la couleur varie en fonction de l'humeur du moment. L'ensemble de la structure couvre la partie entre le garage et l'aile d'habitation, soit 10 mètres sur 6. Il est même possible de rentrer les courses à sec quand il pleut. Pratique quand on privilégie les sacs en papier.

 

Quelques avantages sont apparus après l’installation de la solution Vivre dehors.

Preuve qu'il y a quand même un élément de maîtrise dans le ménage Legrand, pourtant adepte du lâcher-prise : la nature, c’est aussi les moustiques. Avec les stores abaissés, ces hôtes indésirables doivent battre en retraite. Le soleil peut aussi éblouir ou taper sur la tête. Pas de souci. La toiture à lames laisse passer la lumière au gré de leurs envies. 

 

Il n’est pas exagéré de dire que Brigitte et Robert vivent désormais dehors. Cet espace fait désormais office de salle de brunch, de coin-sieste et de pièce de réception. Voire de lieu où prendre l’apéro peinard avant de sortir. Depuis, leurs amis se rappellent souvent à leur bon souvenir. On comprend pourquoi ! Les nuits à la belle étoile figurent aussi au programme.

Le séchoir est resté en place. Autre avantage pratique d’une terrasse couverte. On a beau vouloir profiter de la vie, difficile d'échapper à la corvée de lessive. S'il ne fallait trouver qu’un seul inconvénient à leur nouvelle vie, ce serait le temps. Confortablement installés dans leur petit cocon, ils auraient plutôt tendance à ne pas le voir passer.

À l’approche de l'hiver, Brigitte a le cafard à l’idée de reprendre la vie à l’intérieur. Mais grâce à leur solution Harol, l’automne joue les prolongations. Avec un petit feu dans la cheminée et les screens abaissés, on est bien chaud

Téléchargez votre brochure Trouvez un point de vente Demandez un devis